Cyrille RAYNAL, Dirigeant d’une entreprise, Ancien élève à l’Ecole Rudolf Steiner, Paris – APAPS

J’étais un adolescent : 6è, 5è et 4è (6è, 7è et 8è si je me souviens bien) : trois ans passés au sein de l’école à Paris (un enchantement de charme caché dans le XIVè arrondissement), puis en tant que pionnier, découvreur de ce territoire vierge qu’était Verrières-le-Buisson à l’époque. Je me souviens avec beaucoup d’émotion ces années qui m’ont permis d’exister même sans être un bon élève, sans avoir encore la maturité pour évoluer dans un parcours traditionnel. Pour cela, je remercie mes parents d’avoir pris l’initiative de me montrer qu’il y avait d’autres rapports à la scolarité que ceux proposés par l’Éducation nationale. Et ma professeure Madame Lienhard ! Et cela me suit encore. Je sais qu’il y a toujours d’autres voies possibles. Une certaine liberté de pensée ! Enfin, je garde encore en mémoire l’odeur de l’atelier du bois, de la kermesse, de la cire chaude, du parc, du feu de la Saint-Jean et de ma liberté. Longue vie à cette belle école !