TEMOIGNAGES

Les écoles Steiner-Waldorf, une pédagogie de la bienveillance, l'apprentissage de la liberté. Anciens élèves et parents témoignent
Depuis 100 ans, la pédagogie Steiner-Waldorf est au service de la jeunesse. Dans un monde bouleversé, elle répond aux besoins du monde de demain dans la créativité et le respect citoyen des libertés. A l’initiative de Nicolas Tavernier, des volontés se sont levées pour un appel à témoignage adressé aux anciens élèves et parents de ces écoles.  L’APAPS relaye cette initiative qui rencontre un large écho.
IMG_1737
Voici les 100 premiers témoignages enthousiastes et chaleureux qui montrent la capacité d’épanouissement de cette pédagogie. D’autres témoignages suivront bientôt.

EXTRAITS

Alexandra GUERRE, Rédactrice en Chef du Figaro Madame

« J’ai adoré mes années chez Steiner, cette éducation bienveillante m’a ouverte au monde, m’a donné confiance en moi, m’a rendue tolérante, ouverte.

Je me sens intégrée et à ma place partout, quel que soit l’univers professionnel ou personnel dans lequel j’évolue. Je sais que c’est grâce à la pédagogique Steiner, qui place l’enfant au centre de tout, que je me suis construite.

Cette éducation ouverte, tolérante et joyeuse, est le contraire d’un quelconque endoctrinement sectaire !

Je ne me suis jamais sentie étrangère au monde, exclue, en décalage, bien au contraire !

J’ai pu vivre ma religion (catholique) comme bon me semblait, l’école étant ouverte à toutes les religions et surtout à la laïcité.

Je suis parfaitement intégrée, je suis rédactrice en chef d’un grand magazine féminin, et je garde un merveilleux souvenir de mes années Steiner. »

 

Florence EUILLET, Orthophoniste

« Ainsi, au rythme des années scolaires, je suis heureuse de voir mes enfants grandir en ayant la conviction qu’au moment d’aborder leur vie d’adulte, ils seront prêts avec toutes leurs qualités et toutes leurs forces pour réaliser leur chemin de vie. »

 
 

 Dr Antony MAUVAIS, Directeur de fondation

« Mes deux années passées à Perceval m’ont sauvé la vie, littéralement. Mon adaptation fut bien plus rapide qu’anticipée, grâce aux enseignants comme aux élèves de ma classe, où régnait la gaieté.

Puis les premiers compliments reçus de mes professeurs : je n’en avais jamais entendu jusqu’ici.

Jamais je ne me suis senti endoctriné ni sous l’emprise de la pédagogie Steiner : nos professeurs nous encourageaient au contraire à trouver notre propre cohérence. Je leur en suis profondément reconnaissant. »

 Sonia PERRIN, Communication « La pédagogie Steiner-Waldorf, basée sur l’amour, la confiance et l’enthousiasme, aux lieu et place de l’ambition, la crainte et la compétition, a forgé ma personnalité, et ses valeurs m’accompagnent depuis. Quand cessera l’opprobre jeté sur les écoles Steiner-Waldorf ? Pourquoi, parce que la bienveillance en pédagogie n’a pas sa place ? Liberté, égalité, fraternité sont des valeurs partagées par la pédagogie Steiner-Waldorf tout comme le sont la laïcité et le refus des discriminations. Mes six années à l’école Perceval m’ont appris à garder un esprit ouvert, curieux et créatif et m’ont donné le goût de l’innovation et la confiance pour aller de l’avant. La pédagogie Steiner-Waldorf m’a enseigné le respect d’autrui, ce qui m’a été utile dans mes fonctions de manager. »  

Elsa LANGLAIS, Senior project manager

« Pendant mon enseignement secondaire, j’ai toujours eu de très bonnes notes et ai été ” en tête” de mes classes, même si je n’aime pas ce terme. J’ai eu mon bac littéraire avec mention très bien, ce qui m’a permis d’accéder à une bourse au mérite qui m’a été très utile (…) De nature curieuse et autodidacte, en grande partie grâce à mes années Steiner, j’en suis sûre, je me suis épanouie professionnellement en créant un club de sport, puis en étant à la tête du développement international d’une entreprise de transport d’œuvres d’art. Tous les jours lors de mes nombreuses rencontres, je valorise l’enseignement que j’ai reçu en école Steiner et comment il m’a poussé à devenir indépendante (je tiens à préciser que je suis indépendante de toute appartenance religieuse), critique, et responsable. »

 

Lucile POMMIER, Graphiste

« J’ai appris à être actrice de mon apprentissage, de ce qui m’entoure, et cela compte encore aujourd’hui. (…)

Après une licence de Lettre & Arts je suis devenue graphiste et c’est grâce aux écoles Steiner-Waldorf et à mes professeurs qui ont permis que se construise cette confiance en moi-même. »

Clémentine FRITSCH, Directrice de casting

« Cette pédagogie prend l’enfant dans son intégralité et permet de se sentir valorisés grâce aux différentes matières enseignées, notamment la pratique des travaux manuels et artistiques l’après-midi, tels que la musique, la sculpture, la peinture, le chant, le théâtre, l’histoire de l’art, la calligraphie… »

Hélène KIEFFER, Étudiante en médecine

« J’ai fait le choix de vouloir rester dans cette école car j’y ai trouvé un enseignement de qualité, des professeurs à l’écoute et une relation avec mes camarades très enrichissante du fait que nous connaissions certaines personnes depuis très longtemps.

Être dans cette école m’a permis de développer ma culture et ma sensibilité pour l’art même si j’ai aujourd’hui choisi un cursus plutôt scientifique. Je pense que cette pédagogie nous encourage aussi à développer notre autonomie, notre propre façon de penser et notre esprit critique.

Enfin je tenais à faire ce témoignage pour confirmer le fait qu’il n’est jamais question d’anthroposophie dans les enseignements que nous recevons.

Je suis très reconnaissante pour tout ce que cette pédagogie m’a apporté de bon et de beau, j’ai toujours trouvé beaucoup de bienveillance dans cette école. »

 

Chloé BOUC, Étudiante

« Exercer mon esprit, mon intellect autant que mes capacités artistiques et manuelles. (…)

Si ma scolarité en école Steiner m’a donné une opportunité, c’est bien celle de vivre des expériences fortes et riches en découvertes dont je suis toujours sortie grandie et un peu plus épanouie. (…)

Non, la pédagogie Steiner n’est pas une secte parce qu’elle m’a donné la liberté ! »

Ayfer YILDIRIM, Éducatrice/thérapeute familiale

« Nous sommes de confession musulmane, et depuis les sept années que nous fréquentons l’école je rencontre des familles de divers horizons religieux (ou non croyants), ethnique et social, et la motivation commune ayant poussé ces parents à faire le choix de l’école Steiner c’est de permettre à leur enfant de faire leurs apprentissages dans un milieu respectueux de leur personne, et même si pour cela il doivent faire des sacrifices financiers et de temps pour pallier les manques de reconnaissance et d’aide de l’État ! (…)

Je n’ai à aucun moment ni constaté sur mes enfants, ni entendu un parent dire qu’il avait l’impression que son enfant vivait un endoctrinement ! (…)

Le slogan “”l’école qui fait aimer l’école”” est tout à fait adapté pour les écoles Steiner ! »

 

Stéphanie DESFONTAINES, Coach, consultante

« Régulièrement, je lis dans la presse des articles sur les écoles Steiner qui ne reflètent pas la réalité de ce que j’expérimente depuis dix ans, en particulier les articles incluant des interviews de M. Grégoire Perra.

Ce que je ne comprends pas, c’est que certains journalistes n’approfondissent pas leur enquête. Très souvent, les articles témoignent d’une forte subjectivité.

Elle ( l’orthophoniste ) m’a dit : “”C’est exactement cela qu’il faut faire pour enseigner aux enfants, et si toutes les écoles le faisaient, nous, les orthophonistes, n’aurions plus de travail””.

Il est surprenant que le travail journalistique (en tous cas celui que j’ai observé pour l’instant) n’ait pas permis de mettre à jour cette histoire compliquée de M. Perra avec l’école, pour relativiser ses propos. L’information n’est en effet pas difficile à trouver…

Une secte cherche à priver les personnes de leur liberté, à manipuler, à s’enrichir. En tant que parent, j’observe une école qui ouvre l’esprit, qui fait gagner les enfants en liberté (…) »

 

Élodie FOURNIER, Professeur des écoles

« Aujourd’hui je suis professeure des Écoles dans l’Éducation nationale ; je me sens tellement bien outillée pour m’adapter aux fluctuations de la vie, aux changements, que je remercie cet enseignement dispensé dans mon école Steiner, qui m’a appris le maniement de tant d’outils, qui m’a appris la confiance en moi, le goût de faire, de créer, la liberté de choisir.

Une école qui m’a appris à réfléchir, qui m’en a donné le temps, sans pressions inutiles, qui a accepté que mon rythme d’assimilation des notions ne soit pas celui du voisin, qui m’a permis d’explorer les voies qui s’offraient à moi, selon mes envies et non selon mes soi-disant capacités. »

Gaetan DU BUS DE WARNAFFE, Expert forestier

« (…) j’ai passé mon bac avec la mention très bien. Cette envie d’apprendre et les qualités d’imagination et de réflexion développées dans mon enfance m’ont encore aidé dans mes études d’ingénieur, puis lors du doctorat que j’ai défendu avec passion. (…)

Ma scolarité à l’école Steiner a cultivé en moi les qualités artistiques et une forte envie de cohérence entre mes idées et mes actes. (…)

Targuer de “”sectaire”” tout ce qui sort du rang me semble primitif et suspect. Le sectarisme captif et destructeur existe et peut se révéler partout. Personnellement je pense que l’école Steiner cultive la liberté de pensée et l’autonomie des individus plutôt que l’adhésion à des dogmes sectaires. »


Emily GAZAL, Journaliste

« En Australie nos enfants étaient scolarisés dans le système des écoles publiques. Et là les enfants et nous étions très heureux. Ils apprenaient bien et ils étaient épanouis. Mais en France ils étaient punis car leur français n’était pas à niveau. C’était l’horreur. Alors on a cherché quelque chose qui ressemblait plus au système anglophone. Et on l’a trouvé dans une école Steiner. »

Marie GEBER, Infirmière

« École et enseignements bienveillants qui m’ont permis de trouver ma voie professionnelle et prendre confiance en moi et mes capacités tout au long de ma scolarité. »

Paula ARANGO, Auxiliaire de puériculture

« Cette approche est complètement contemporaine, à mon goût. Nous n’avons pas de confession religieuse, nous ne sommes pas croyants. Nous partageons la vie de l’école avec des parents de tous les continents, avec des idées propres à chacun. Chacun est libre de ses choix et chacun est respecté́. »

 

Dr Dylan ESLER, Chercheur universitaire

« Les années que j’ai passées à l’école Waldorf m’ont permis de m’épanouir en tant qu’individu et de nourrir des talents et des intérêts en dehors des sentiers battus. »

Frédéric CHALVET, Ingénieur, Expert en systèmes d’information

« Absolument rien de litigieux, douteux ne nous a été enseigné qui pourrait s’apparenter à un système sectaire.

Quand je lis certains propos actuellement diffusés par certaines personnes, je ne vois pas le rapport avec ce que j’ai vécu durant ces six années passées dans cette école (…) qui, encore aujourd’hui, me donne un “plus” dans la vie. »


Dr Rasmey DOUTY, Chirurgien-dentiste

« Elle (ma fille aînée) a pu développer au cours de sa scolarité suffisamment de confiance en elle et de sérénité pour pouvoir interagir avec le monde qui l’entoure avec curiosité et enthousiasme.

L’enseignement est donné dans la bienveillance et le respect de la personnalité de chaque enfant. »

Alice PIGUET-GOHAR, Graphiste maquettiste

« Pour moi, la méthode d’enseignement des écoles Steiner est avant-gardiste. »