Pluralisme pédagogique

I – Textes de droit, textes officiels
• DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME DE 1948

Art. 26.3  “Les parents ont le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leur enfant.”

• Citation récente de la Commission européenne, reconnaissant un rôle aux associations de parents y compris au niveau européen.

« la Commission présentera des initiatives précises pour s’attaquer aux principaux défis qui se posent dans le domaine de l’enseignement scolaire et supérieur. Ces initiatives seront préparées dans le respect absolu du principe de subsidiarité et en étroite concertation avec les principales parties prenantes dans les Etats membres, telles que les associations d’apprenants, d’enseignants, de chefs d’établissements et de parents d’élèves, les partenaires sociaux et les organisations de la société civile. » (Améliorer et Moderniser l’enseignement, Commission Européenne, 7.12.2016)

• RÉSOLUTION EUROPÉENNE SUR LE DROIT À LA LIBERTÉ DE CHOIX DANS LE DOMAINE ÉDUCATIF

Référence : Résolution sur le droit à la liberté de choix dans le domaine éducatif (Conseil de l’Europe, 2012) 

• Conseil de  l’Europe – Droit à la liberté pédagogique, p. 2-3

Conseil de  l’Europe – Droit à la liberté pédagogique, p. 4-7

II – Pluralisme en France, selon le type d’école

En France, la majorité des écoles privées sont sous-contrat, et confessionnelles.  Elles ont moins de liberté pour innover.

Les écoles hors-contrat, ou écoles indépendantes, ne représenteraient que 0,5 % (recensement Fondation pour l’école) des effectifs de tous les élèves scolarisés en France.

Voir aussi : http://www.fondationpourlecole.org/nous-connaitre/les-ecoles-independantes/

Elles se redivisent en de nombreux courants et pédagogies :

Steiner-Waldorf, Montessori, écoles démocratiques (EUDEC), Ecole Decroly, Calendrettes (occitanes), écoles bretonnes, basques, musulmanes, juives, protestantes,  Pédagogie institutionnelle, Ecoles nouvelles…

Et de nombreux collectifs ou réseaux :

Créer son école/Fondation pour l’école (majoritairement catholiques)

Printemps de l’éducation (humaniste, écologique, solidaire)

Collectif pour la liberté dans l’éducation (créé en 2017 pour la défense contre les restrictions de la liberté pédagogique)

Felicia (Fédération pour la Liberté du Choix d’Instruction et des Apprentissages) pour : défendre,  garantir et  promouvoir le droit à la liberté d’instruction)

ATD Quart-Monde, Réseau école

Et plusieurs collectifs non-sco, d’école à la maison, d’instruction en famille ou à domicile, selon les dénominations.

L’école publique aussi présente un certain pluralisme, même si ces écoles sont beaucoup plus contraintes à suivre à la lettre les programmes de l’Etat. On peut citer :

Decroly, Freinet, lycées autogérés et micro-lycées (pour raccrocheurs), diverses écoles expérimentales ou innovantes (FESPI).
Ces dernières années, les initiatives innovantes se multiplient dans de plus en plus d’établissements, notamment  en REP, c’est-à-dire dans les quartiers défavorisés, mais pas seulement.

Là aussi un plus grand besoin d’autonomie, de liberté par rapport aux programmes, de travail en équipe, de prise en compte du besoin de chaque élève, de pratiques démocratiques se fait sentir – sans perdre en exigence de qualité.

Autre exemple parmi de multiples existants, l’initiative du Lab School Network.

Le Lab School Network (LSN) est un réseau d’acteurs d’horizons différents, de citoyens impliqués dans le renouveau éducatif. Créé en novembre 2015, à l’initiative de Pascale Haag (EHESS), il comprend des chercheurs, des pédagogues, des représentants des pouvoirs publics, des associations, des institutions et des entreprises.

Céline Gaillard, auteure de l’article ci-après, en dit : « J’ai pu participer ces deux, trois dernières années à un certain renouveau pédagogique plein d’allant, d’idées, de générosité... »

Pièce à  joindre

Dans « Dossier Apaps textes pour le nouveau site » :

LabSchool Network (article de Céline Gaillard)

L’école inclusive

Enfin, depuis la loi de la Refondation de l’école de la République de 2013, « Le service public de l’éducation… veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction ». Mais l’école est encore loin d’être inclusive en France ; elle est tout au  plus intégrative. Sur ce point de grosses avancées restent à faire dans le privé comme dans le public.

Peut-être est-ce là un point qui peut justement réunir public et privé dans un même effort, dépassant les clivages actuels, tout en permettant une nette amélioration des conditions de chacun.

Pièces à joindre :

• Dans : « 1,2,3 Soleil n°27, p. 12-14. » : L’école inclusive : défi ou chance pour la pédagogie Steiner ?

Dans Dossier «  Textes pour le nouveau site » :

Autonomie scolaire/Parlement EU

• Pdf : Mémoire de Master2 Anne Charrière.

III – La liberté de choix pédagogique en France

Quelques questions qui se posent aux parents et aux citoyens en général, et quelques axes de travail qui se présentent :

(du point de vue de la pédagogie Steiner-Waldorf)

• Quelle liberté pédagogique est nécessaire pour éduquer et instruire l’enfant conformément à ses aptitudes, à ses potentialités et à son âge ?

• Accessibilité de la pédagogie à tous les enfants, quelle que soit leur situation sociale et économique ?

• Modes de financement pour permettre cette accessibilité et pour payer décemment les enseignants ?

• Rôle des parents à cet effet ?

• Rapprochement avec d’autres mouvements pédagogiques et organisations de parents.

• Suivi de l’évolution de la politique de l’éducation, et participation.

IV- Participation de l’APAPS à l’évolution du système éducatif français

• Participation à la concertation en vue de la Loi sur la refondation de l’école de 2013

(Insérer ici l’article « Concertation nationale pour la refondation de l’école de la République », qui est à reprendre dans la rubrique « Pluralisme/Dossier » du site ancien)

• Participation (en 2016-2017) au Collectif pour la liberté de l’éducation, contre

        l’ordonnance restreignant la liberté de création d’écoles hors contrat (régime d’autorisation à la place de régime de simple déclaration)

        le renforcement du contrôle d’inspection

        Participation à 2 consultations avec le Directeur de cabinet de la ministre de l’éducation

 Autres participations souhaitables :

• Participation à des instances nationales où les associations de parents peuvent siéger.

• Participation à des événements (fêtes, journées portes ouvertes,  conférences et  colloques, etc.) avec d’autres mouvements et initiatives pédagogiques, à tous les niveaux du local au national et international.

Pièces à joindre :

4 fichiers, dans Dossier « Autorisation/Inspection »

Il est important de participer à des réseaux européens sur le pluralisme et la liberté pédagogiques. Cela permet des échanges fructueux, de comparer les situations, de pousser plus loin la réflexion et l’action, de participer à des manifestations européennes, et de suivre les évolutions à Bruxelles en matière d’éducation.

L’Europe, c’est aussi des textes qui, en s’appuyant sur la Déclaration des droits de l’homme, précisent les conditions de la liberté pédagogique, et les obligations qu’elle entraîne pour les Étatsmembres.

Ces textes sont offrent des pistes de réflexion pour agir localement et nationalement en vue du libre choix pédagogique. 

 I – Textes de droit, textes officiels sur la Liberté de choix pédagogique
• DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME DE 1948

Art. 26.3 “Les parents ont le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leur enfant.” 

• Citation récente de la Commission européenne, reconnaissant un rôle aux associations de parents y compris au niveau européen.

« la Commission présentera des initiatives précises pour s’attaquer aux principaux défis qui se posent dans le domaine de l’enseignement scolaire et supérieur. Ces initiatives seront préparées dans le respect absolu du principe de subsidiarité et en étroite concertation avec les principales parties prenantes dans les États membres, telles que les associations d’apprenants, d’enseignants, de chefs d’établissements et de parents d’élèves, les partenaires sociaux et les organisations de la société civile. » (Améliorer et Moderniser l’enseignement, Commission Européenne, 7.12.2016)

• RÉSOLUTION EUROPÉENNE SUR LE DROIT À LA LIBERTÉ DE CHOIX DANS LE DOMAINE ÉDUCATIF

par l’OIDEL (voir OIDEL dans les réseaux européens)

 Résolution sur le droit à la liberté de choix dans le domaine éducatif (Conseil de l’Europe, 2012) 

• Conseil de  l’Europe – Présentation de la Résolution, p. 2-3

Conseil de  l’Europe – Le texte complet de la Résolution p. 4-7

II – Quelques organisations œuvrant pour le pluralisme et la liberté de choix pédagogique en Europe

Sur tous ces sites, des textes concernant de nombreux aspects de la liberté de choix pédagogique sont disponibles. Ils peuvent aussi être utiles pour la réflexion en France.

WALDORF EUROPE

ECSWE

Conseil européen des fédérations d’écoles Steiner-Waldorf.

http://www.ecswe.net/

ENSWAP

http://enswap.org/

Réseau européen des associations de parents Steiner-Waldorf

L’APAPS est cofondatrice de ce réseau.

AUTRES

EFFE

https://www.effe-eu.org

European Forum for Freedom in Education

Forum Européen pour la liberté dans l’éducation

Le mouvement Steiner-Waldorf français (L’APAPS et la Fédération, groupés) en est membre.

EFFE s’adresse à tous les acteurs des systèmes éducatifs d’Europe par :

• des colloques et rencontres sur tous  les thèmes touchant à la liberté dans l’éducation

• des collaboration avec d’autres mouvements nationaux ou européens sur la liberté de l’éducation

• son site

• une participation aux travaux des ONG sur l’éducation à Bruxelles

Dans cet esprit, EFFE est membre du réseau européen  LLLP (LifeLongLearning Platform = Plateforme pour l’apprentissage tout au long de la vie).

EFFE-COLLOQUES

Derniers colloques organisés par effe ou avec son soutien :

• 2015, 2016. Deux colloques en Ecosse sur « Pour une école de l’équité sociale »

https://www.effe-eu.org/deutsch/aktivit%C3%A4ten/improving-social-equity/

• 2017. Un colloque au Pays de Galles sur le même sujet.

• 2016. Un colloque au Danemark sur « Togetherness », le vivre ensemble dans les écoles indépendantes danoises

https://www.effe-eu.org/2016/11/28/togetherness-as-motivation-a-21st-century-skill/

Pièce à joindre :

dans Dossier EFFE : Togetherness Colloque au Danemark

Contribution récente d’EFFE à LLLP (Life Long Learning Platform)

• Réponse au questionnaire de la Commission Européenne pour le « Renouvellement des Compétences-clés » prônées par l’Europe

La Commission européenne fait jouer à ces compétences-clé un rôle déterminant, parce qu’elles sont transmises aux Etats auxquels il est vivement recommandé de s’y conformer. A côté de compétences cognitives usuelles, de compétences de développement personnel, social et citoyen, les anciennes compétences-clés de 2006 mettaient aussi l’accent sur l’informatique et l’esprit d’entreprise.

Effe, dans sa proposition, a souligné l’importance, de nos jours, de privilégier deux ensembles de compétences déterminantes pour l’avenir : les compétences inclusives et les compétences en développement durable. EFFE a précisé les connaissances, savoirs sociaux et savoir-être que cela supposait d’acquérir.

https://www.effe-eu.org/current-issues-in-education/

Pièce à joindre :

dans Dossier EFFE : EFFE – Key-competences

LLLP

http://lllplatform.eu/

LLLP  est un réseau de plus de 40 organisations européennes actives dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, apportant une voix de la société civile au niveau des instances européennes.

EFFE fait partie du réseau LLLP.

EMIE

http://www.ecnais.org/european-meeting-of-independent-education/

EMIE est une rencontre de réseaux européens pour la liberté dans l’éducation, organisée tous les ans par ECNAIS (Conseil européen des associations nationales d’écoles indépendantes), afin de discuter d’un thème d’actualité.

Le 24 janvier  2017 de cette année, le thème a été l’autonomie.

A la fin de notre rencontre, nous avons été auditionnés au Parlement européen par le parlementaire Andrew Lewer sur la question de l’autonomie pour les écoles indépendantes.

(Andrew Lewer est vigilant sur la question de l’éducation. Il estime notamment que la liberté d’enseignement exige des programmes souples et du financement  public.)

Intervention d’EFFE :

https://www.effe-eu.org/current-issues-in-education/

Pièce à joindre :

• dans Dossier EFFE :  EMIE – Autonomie/Audition

OIDEL

http://www.oidel.org/

ONG basée à Genève, l’OIDEL a pour but de promouvoir le droit à l’éducation et la liberté d’enseignement.

Elle produit des textes experts sur la question, et intervient notamment à l’UE, à l’ONU et à l’UNESCO.

 Pour l’OIDEL, le pluralisme pédagogique est fondamental.

la diversité permet l’ouverture, la tolérance, la prise en compte de la richesse d’autrui.

Les textes joints disent pourquoi ce n’est pas à l’Etat d’éduquer, mais aux parents.

Mais pour qu’il y ait vraiment liberté pédagogique comme inscrit dans la loi, et donc pluralisme, il faut un financement juste par l’Etat, qui permette ce choix à tous les enfants.

Pièces à joindre :

• Chapeaux OIDEL

dans dossier OIDEL : 5 pdf

(Faire précéder chaque fichier  OIDEL du chapeau correspndant dans Chapeaux OIDEL)

III – Quelques exemples d’initiatives à l’Etranger en faveur du pluralisme et de la liberté de choix pédagogique
LES FREE-SCHOOLS EN GRANDE-BRETAGNE 

Des écoles libres et indépendantes,  financées par l’Etat comme les écoles d’Etat.

https://www.liberte-scolaire.com/articles/analyses/les-free-schools-un-modele-decoles-libres-et-autonomes/

Pièce à joindre :

•  Dans Dossier « T extes pour le nouveau site » : Liberté Scolaire/Free School

LES CHARTER SCHOOLS  & LES CHEQUES EDUCATION DANS LE MONDE

Pour  les vidéos des colloques : https://www.liberte-scolaire.com/?s=charter+schools

Reste à convertir le document papier sur les Charters Schools au format PDF

Rubrique « Rôle des parents »

(La Rubrique « Relations Parents-Professeurs » devient « Rôle des parents »

RÔLE DES PARENTS D’ÉLÈVES

Remarque : le texte ci-dessous figure déjà à la rubrique Pluralisme, mais a aussi sa place ici.

Citation récente de la Commission européenne, soulignant l’importance des associations de parents.

« la Commission présentera des initiatives précises pour s’attaquer aux principaux défis qui se posent dans le domaine de l’enseignement scolaire et supérieur. Ces initiatives seront préparées dans le respect absolu du principe de subsidiarité et en étroite concertation avec les principales parties prenantes dans les États membres, telles que les associations d’apprenants, d’enseignants, de chefs d’établissements et de parents d’élèves, les partenaires sociaux et les organisations de la société civile. » (Améliorer et Moderniser l’enseignement, Commission Européenne, 7.12.2016)

Collaboration Parents-Professeurs dans la pédagogie Steiner-Waldorf

Un travail de mémoire  universitaire a été réalisé sur la question par l’enseignant finlandais

Esa Mäkinen.

Voici un  résumé de cette question telle que l’auteur la décrit dans son mémoire.

Pièce à joindre :

Dans Dossier « textes pour le nouveau site » : Esa Mäkinen – Relations Parents Professeurs

3) En attente : le pdf de la brochure : Les relations parents-professeurs, de Schoch.